Accueil » Référencement » Comment améliorer son référencement naturel – 5 conseils pour booster ton SEO

par | 22-07-21 | Référencement

Si tu es arrivé.e jusqu’ici, tu dois déjà savoir que le référencement naturel c’est l’un des outils indispensables pour booster ta visibilité sur les moteurs de recherche comme Google. Tu as déjà épluché les bibles du SEO, tu sais déjà ce qu’est un mot-clé principal, un mot-clé secondaire, la longue traîne, la courte traîne, mais maintenant tu as besoin de concret, d’un plan d’action pour venir casser la baraque SEO. Je te donne 5 tips pour atomiser le game et apprendre comment améliorer son référencement naturel. 

Créé un blog pour parler de tes compétences, spécialités, expertises pour booster la visibilité de ton site

Tu te souviens de ton skyblog du début des années 2000 sur lequel tu t’es découvert.e des talents de poète et d’écrivain.e ? Il va falloir aller chercher au plus profond de toi pour retrouver ton art de la plume, pas pour parler de tes état d’âme d’adolescent.e cette fois, mais bien pour montrer à la Terre entière que ton domaine tu le maîtrises !

Le blog est un outil surpuissant en SEO, plus encore ton site dans sa généralité. C’est l’outil qui :

  • va t’amener du trafic régulier
  • va te permettre de créer des liens internes entre tes articles et tes pages
  • va montrer que tu sais de quoi tu parles
  • va être une porte d’entrée pour gagner de nouveaux et nouvelles client.e.s

Que tu sois une entreprise de services, une savonnière ou un savonnier, un commerçant ou une commerçante, le blog aura forcément des bénéfices pour ton activité. Concrètement, si tu vends des savons, tu peux très bien créer des articles pour parler de tes produits, des ingrédients qui les composent, des bienfaits des savons à froid… Tous ces articles correctement optimisés, et avec des mots-clés correctement choisis, te permettront de gagner en visibilité et seront une porte vers ta boutique ! Plus tu auras de vues sur ces articles, plus tu auras de chances d’augmenter tes ventes physiques ou en ligne. Et ça vaut, évidemment, pour tous les domaines.

Pour Google, le blog c’est aussi du contenu frais. Et ça, le moteur de recherche adore. C’est aussi du contenu d’expert.e : si tu publies régulièrement des articles dans des thématiques en corrélation et que tu crées des liens entre eux, pour Google tu vas progressivement devenir expert.e dans ton domaine. Tu auras donc plus de chances d’apparaître dans les résultats de recherche lorsqu’on recherchera ta thématique.

améliorer son référencement naturel

Définis le mot-clé le plus précis possible pour booster ton positionnement Google

Non, non, non aux mots clés de courte traîne ! (Tu peux scander ça à chaque fois que tu commences à écrire des articles, c’est un bon mantra).

Pourquoi non ? Pourquoi est-ce que tu ne pourrais pas essayer de te positionner sur le mot-clé « savon » quand tu es une savonnerie ? (Oui, j’ai une passion pour les savons artisanaux, j’avoue !) Eh bien, tout simplement parce que :

    1. C’est compliqué quand on n’a pas un site costaud avec beaucoup de backlinks, un bon PageRank et une autorité dans le domaine de se positionner sur un mot-clé de courte traîne
    2. Ceux et celles qui cherchent juste « savon » ne savent pas exactement ce qu’elles cherchent et vont sans doute préciser leurs requêtes par la suite
    3. C’est souvent des mots-clés dont les SERP (ou page de résultats de recherche) sont pourries par des liens d’annonces qui dévorent la moitié de la première page.

Bref, la courte traîne, c’est pas sexy, on la touche même pas avec un bâton. Par contre, la longue traîne, elle, on la veut à sa table tous les jours, pour discuter chastement de SEO, évidemment.

Améliorer ton référencement naturel passe donc par le choix d’un mot-clé au top, à la fois suffisamment précis et suffisamment recherché. Oui, c’est l’une des difficultés principales, surtout si tu es un secteur de niche : pouvoir définir correctement ce dont tu parles tout en trouvant un mot-clé qui soit recherché.

Il va donc falloir que tu utilises différents outils comme Google Ads, Google Trends, Answer the Public… pour pouvoir définir les expressions-clés sur lesquelles optimiser ton article ou ta page. Prends d’abord en compte 3 critères :

      • le nombre de recherches mensuelles
      • la concurrence autour de ce mot-clé
      • les tendances autour de la recherche

Ces critères te permettent de déterminer si ton mot-clé principal est bien choisi ou s’il faut que tu lui préfères une alternative. Par exemple : l’expression ‘savon bio » est plus souvent recherchée que l’expression « savon biologique », tu peux donc préférer le terme « savon bio » à celui de « savon biologique » quand tu écris un article sur le sujet.

google trends intention de recherche seo améliorer son référencement naturel

 Mon conseil est surtout de préciser au maximum l’intention de recherche de ton client idéal ou de ta cliente idéale. Si tu as un savon au lait de chèvre bio, utilise « savon lait de chèvre bio » comme mot-clé principal puisque c’est ce que les internautes rechercheront spécifiquement plutôt qu’un « savon bio » qui est une expression généraliste qui veut tout et rien dire. En utilisant un mot-clé plus précis, tu auras plus de chance à répondre à l’intention de recherche et donc plus de chances de voir ton contenu apparaître sur la première page des moteurs de recherche comme Google.

Ce conseil vaut pour les articles de blog, mais aussi pour les fiches produits ou les pages de ton site web.

Balise correctement les pages ou les articles de ton site web pour améliorer ton SEO

Quand on parle balisage, on fait référence à la structure de ton contenu. Rappelle-toi les rédac que tu as pu écrire lorsque tu étais à l’école, ce fameux plan en 3 parties 3 sous-parties qui t’a pourri la vie : il t’aura au moins servi à comprendre que pour qu’un texte soit lisible, il faut le structurer par idées.

Pour ton contenu web c’est la même chose. Rien de pire qu’un gros bloc de texte pas aéré et pas balisé qui fait l’effet d’un mauvais repas qui reste sur l’estomac. La conséquence : tu peux être sûr.e que les internautes ne viendront plus dans ton restau (ou sur ton site en l’occurrence) peu importe toutes les idées brillantes que tu peux exposer dans tes articles.

Balise donc bien visuellement ton contenu et balise aussi le correctement en HTML. Je te vois déjà suer en voyant cet acronyme apparaître, mais ne t’effrayes pas, le HTML c’est super facile à comprendre.

Il faut savoir que Google, avec ses petits robots qui viennent crawler ton site internet, lit le HTML, le code source de ton site, pour comprendre de quoi parlent tes pages et pour pouvoir les classer selon les requêtes qu’on lui soumet. Pour que les robots comprennent au mieux ce dont ton contenu parle, il faut user du balisage HTML : les titres, sous-titres, graisse et italique.

En SEO, on parle notamment des balises titres Hn (h1, h2…), des balises meta et des attributs alt. Ces éléments, lorsqu’ils sont bien optimisés, permettent aux moteurs de recherche de capter les éléments importants de ton contenu. Il est donc important de faire apparaître ton mot-clé ou ton expression clé dans ces éléments, mais attention à ne pas trop en faire ! Google n’aime pas trop le bourrage de mot-clé, inutile de te dire qu’en mettant 150 fois « savon » dans ton contenu, tu vas réussir à truster la première place de la première page du moteur de recherche. Tu risques surtout d’être black-listé par le moteur de recherche.

Mon conseil : balise ton contenu de façon la plus naturelle possible. N’hésite pas à aller jeter un œil aux questions que les internautes se posent le plus sur la thématique que tu évoques pour en faire des titres ou des sous-titres de ton article ou de ta page. Privilégie toujours la bonne qualité de ton contenu, le but est de répondre à l’intention de recherche de ton internaute et pas seulement de plaire à Google.

Ne néglige pas l’optimisation de tes liens internes et externes

Je t’en parlais avant : les liens entre tes pages ou articles de même thématique renforcent ton autorité sur le sujet que tu développes dans tes contenus.

En SEO, on estime qu’il y a 3 grands piliers à respecter pour une bonne optimisation du positionnement :

    1. la technique
    2. le contenu
    3. les liens

Pour qu’une page web soit bien positionnée dans les moteurs de recherche il faut que toutes les actions possibles dans ces 3 domaines soient exploitées à fond. Si tu as un bon contenu avec un site rapide, mais trop peu de backlinks, tu as moins de chance de ranker en première page sur les moteurs de recherche. Il ne faut donc pas négliger les liens internes et externes si tu veux améliorer ton référencement !

Pour les liens internes, je t’en ai parlé avant, c’est assez simple de se créer un cocon sémantique en écrivant des articles de même thématique et en créant des liens entre eux. La difficulté vient surtout des liens externes.

Les moteurs de recherche aiment les liens dits « naturels », ceux que des sites tiers vont créer vers ta page web parce qu’ils en ont aimé le contenu. Les backlinks moins naturels sont moins appréciés, par exemple trop d’échanges de liens entre un site A et B sera une action qui risque d’être pénalisée par les moteurs de recherche puisqu’on est sur des transactions de liens non naturelles. Ce n’est pas parce que ton contenu est pertinent qu’il gagne un backlink, mais parce que tu t’es arrangé avec Paul de la compta pour qu’il te crée un lien sur son site en échange d’un lien de ton site vers le sien.

Des études ont été menées sur le sujet des backlinks et elles ont permis de montrer que des backlinks dit « de qualité », dans la même thématique que ton site, te permettent de mieux te positionner sur les moteurs de recherche plutôt que des liens entrants (backlinks) de mauvaise qualité venant de sites qui n’ont rien à voir avec le tien.

Mon conseil : privilégie la qualité sur la quantité. Préfère un lien de bonne qualité plutôt que 100 de mauvaise qualité.

Astuces bonus : fais que ta page soit responsive et rapide

Là, on est plus dans l’expérience utilisateur que dans le SEO pur. Si depuis la mise à jour Google des Core Web Vitals on parle de plus en plus de l’importance de l’expérience utilisateur d’un site comme critère SEO, la vérité c’est que ces éléments ont encore très peu d’importance pour le positionnement de tes pages web.

Les sites responsive, c’est-à-dire ceux qui sont compatibles mobiles, et rapides sont néanmoins des sites qui peuvent ranker plus facilement. Ce sont des critères minimes, mais qui restent différenciants : si ton site n’est pas responsive alors que ceux de tes concurrents le sont, ils te passeront devant. Il en sera de même pour le temps de chargement : si ton site se charge en 15 secondes, déjà tu peux être sûr.e que les internautes l’ont quitté bien avant qu’il finissent de se charger et c’est un critère qui te fera perdre des places si la concurrence ont des sites plus rapides que la vitesse de la lumière.

Mon conseil : adapte ton site aux tailles d’écrans mobiles, les recherches se font de plus en plus via téléphone portable, et optimise sa vitesseÇa serait dommage de faire chuter ton taux de conversion parce que ton site dépasse dans tous les coins de l’écran et met 10 ans à se charger.

site rapide améliorer son référencement naturel

Conclusion : faire du SEO, c’est tout un art !

C’est un peu comme accorder un instrument de musique, si tu n’as pas l’oreille musicale, ça peut durer longtemps, mais avec un peu de pratique tu finiras par jouer les concertos de Bach les doigts dans le nez.

N’oublie pas quand même que le référencement naturel est une discipline vivante, qui évolue dans le temps. Le SEO d’aujourd’hui n’est pas celui d’hier et ni celui de demain. La règle d’or comme dans tous les domaines est de se tenir au courant des évolutions pour rester dans le game ! (Expression qui sera désuète d’ici quelques mois)

Tu veux des conseils pour optimiser le positionnement de ton site internet sur les moteurs de recherche ?

Tu as aimé cet article ? Partage le !

Adeline

Adeline

Consultante SEO, rédactrice web et webmaster

Je vous accompagne dans le développement de votre visibilité à travers la création de votre site web, l’élaboration de votre stratégie SEO et la rédaction de vos contenus.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.